Fertilité Nouvelles

Quels sont les signes d’implantation de l’embryon

implantation de l'embryon

Quels sont les signes d’implantation ?

Le temps d’attente après le transfert d’embryons peut sembler très long et difficile à supporter pour nos patientes.

Même si vous continuez de prendre les médicaments, le traitement avec échographies et examens est maintenant terminé. Il n’y a plus qu’à attendre le jour du test de grossesse.

Nous conseillons vivement à nos patientes d‘attendre et de faire le test de grossesse par prise de sang à la date indiquée sur votre compte-rendu de transfert. Malgré cette recommandation, nous savons que beaucoup d’entre-vous ne supportent pas l’attente et effectuent le test quelques jours plus tôt. Le risque dans ce genre de cas est d’obtenir un résultat erroné, car l’hormone de grossesse hCG dans l’urine ne peut être détectée que plus tard.

Après le transfert, certaines femmes portent souvent une attention particulière à leur corps et recherchent de possibles signes d’implantation embryonnaire. Dans cet article, nous aimerions expliquer certains de ces signes, mais aussi souligner qu’ils sont propres à chaque patiente et qu’ils ne se produisent pas systématiquement. Dans les deux cas, il y a autant de chances que l’embryon ait réussi à s’implanter dans l’utérus.

Le moment de l’implantation

Lors d’une grossesse naturelle, la fécondation de l’ovule a lieu dans les trompes de Fallope. L’ovule fécondé se déplace ensuite vers l’utérus, où il arrive environ 5 ou 6 jour après la fécondation, c’est-à-dire une semaine avant le début des règles suivantes. Cette phase du développement embryonnaire est appelée culture blastocystique.

Afin de préparer la paroi de l’utérus et créer les conditions optimales pour l’implantation de l’embryon, un corps jaune (corpus luteum) est produit à partir du liquide du follicule éclaté après ovulation. Le corps jaune produit les hormones sexuelles féminines : la progestérone et l’œstrogène, qui régulent le cycle féminin. La progestérone sécrétée naturellement pendant la deuxième moitié du cycle prépare l’endomètre pour l’embryon.

Durant la grossesse, lorsque le placenta se forme, il remplace le corps jaune pour la production de progestérone.

Pendant le traitement de procréation assistée, le processus naturel est simulé. Étant donné que la fécondation des ovocytes a lieu hors du corps de la patiente, il n’y a pas de corps jaune qui pourrait prendre le relais de la production de progestérone et d’oestrogène. Pour cette raison, l’administration de certains médicaments permet de préparer l’utérus pour le transfert d’embryon(s). Dans un premier temps, les ovules sont ponctionnés des follicules présents dans les ovaires puis fécondés en laboratoire.  Au 5 ou 6 ème jour de développement, appelé aussi stade de blastocyste, un ou deux des meilleurs embryons sont transférés dans l’utérus de la patiente. Le médecin le place au fond de la cavité utérine pour réduire le risque de mauvais positionnement du placenta.

Signes d’implantation

Bien qu’aucun signe scientifique d’implantation n’ait été défini, certaines femmes savent avec certitude si l’implantation a eu lieu ou non.

Elles s’appuient sur les signes suivants :

  • Douleur lors de l’implantation : il s’agit d’une légère contraction au niveau de l’abdomen plutôt que d’une douleur réelle. Cette douleur peut intervenir entre 6 et 10 jours environ après la fécondation
  • Saignements dans l‘utérus : Il s’agit de légères sécrétions, qui peuvent facilement être négligées. Si le saignement est rouge foncé et abondant, vous devriez immédiatement contacter un médecin ou prévenir la clinique de fertilité qui vous traite.

Certains de ces signes peuvent aussi se traduire par des nausées, des fringales, des maux de tête ou une poitrine sensible etc.

À ce stade, nous aimerions souligner une fois de plus que l’implantation est perçue très différemment d’une patiente à l‘autre et que beaucoup de femmes ne remarquent souvent rien du tout, surtout dans le cas d‘une grossesse naturelle.

Bien qu’il existe d’innombrables mythes sur la grossesse et la façon d’améliorer l’implantation par certaines actions, il n’existe aucune étude scientifique à ce sujet.

La meilleure recommandation que l’on puisse vous donner est  de suivre un mode de vie sain c’est à dire avoir une alimentation équilibrée, faire suffisamment d’exercice et évoluer dans un environnement avec le moins de stress possible.

Vous pouvez lire aussi: Les symptômes après un transfert d’embryon

 

 

ProcreaTec

At ProcreaTec, we understand the road toward a healthy pregnancy is not always easy. Through this blog, we want to reach out to all who are struggling on the path of infertility to find support. If you have any questions or would like to tell us about your situation, you can comment on the posts or send us an e-mail.
If you would like to learn more about our clinic, we invite you to visit our website en.procreatec.com
ProcreaTec: converting patients into parents.

Catégories

Formulaire

Archives

Share This