Fertilité Nouvelles Uncategorized

Radiothérapie, chimiothérapie, quelles conséquences sur la fertilité ?

Radiothérapie, chimiothérapie, quelles conséquences sur la fertilité ?

 

 Les traitements contre le cancer, tel que la radiothérapie et la chimiothérapie peuvent avoir des conséquences sur la fertilité, néfastes sur l’appareil reproducteur de de l’homme comme celui de la femme. Avant de commencer un traitement de ce genre, il est important de consulter votre médecin pour connaître les meilleures options et préserver votre fertilité.

La radiothérapie et la fertilité

La fertilité de la femme et de l’homme ne sera pas atteinte si l’irradiation ne touche pas les ovaires ou les testicules des patients. Cependant, cette irradiation est inévitable pour certains types de cancers comme le cancer du col de l’utérus ou encore le cancer des testicules. Il est donc important dans ce cas, de connaître les possibilités pour préserver la fertilité des patients et éviter la perte totale de production d’ovules et spermatozoïdes.

La chimiothérapie et la fertilité

Les conséquences de la chimiothérapie sur la fertilité de l’homme et de la femme dépendent du type de traitement administré et de la durée de celui-ci. L’infertilité pourra être temporaire chez certains patients ou permanente chez d’autres.

Si les conséquences de la chimiothérapie peuvent être l’anovulation chez les femmes (absence de cycle) et l’azoospermie chez les hommes (absence de spermatozoïdes), des recherches étudient actuellement les malformations génétiques que peuvent entraîner ces traitements sur les gamètes.

Comment préserver la fertilité avant une radio ou chimiothérapie ?

Pour les femmes, la meilleure solution reste la vitrification d’ovocytes. Suivant le type de cancer et la faisabilité d’une stimulation ovarienne, la patiente pourra choisir de préserver ses ovocytes au préalable et pouvoir ainsi les conserver pour une grossesse ultérieure. Cette possibilité existe en France, en Espagne et dans la plupart des pays Européens et est offert aux patientes jeunes, avec une bonne réserve ovarienne.

Il existe d’autres options comme la cryoconservation du tissu ovarien ou l’inhibition hormonale qui sont encore peu utilisé et dont on ne connait pas encore très bien les chances de succès.

Pour les hommes, la congélation d’un ou plusieurs échantillons de sperme est une option sûre qui donne de très bonne garantie de fertilité.

La préservation de la fertilité : quelles autres circonstances ?

La préservation de la fertilité est une technique qui s’avère très utile avant un traitement agressif, mais qui peut aussi s’offrir aux patientes dans d’autres circonstances telles que :

 

  • Lorsque la patiente souffre d’une maladie qui peut endommager la qualité ovarienne, comme l’endométriose ou le syndrome des ovaires polykystiques.
  • Pour les patientes jeunes avec une réserve ovarienne en baisse et un risque de ménopause précoce
  • Pour les patientes souhaitant reporter leur désir de maternité sans perdre leur potentiel de fertilité.

Dans tous les cas, il est recommandé de suivre la vitrification d’ovocytes avant 35 ans pour avoir ensuite de bonnes chances de grossesse avec une fécondation in vitro.

La vitrification d’ovocytes est autorisée en Espagne que ce soit avant un traitement de radio et chimiothérapie que pour des raisons personnelles. Votre médecin spécialiste pourra vous renseigner sur le protocole le plus adapté à votre dossier médical.

 

Lire aussi : faire un traitement de fertilité après un cancer

 

ProcreaTec

At ProcreaTec, we understand the road toward a healthy pregnancy is not always easy. Through this blog, we want to reach out to all who are struggling on the path of infertility to find support. If you have any questions or would like to tell us about your situation, you can comment on the posts or send us an e-mail.
If you would like to learn more about our clinic, we invite you to visit our website en.procreatec.com
ProcreaTec: converting patients into parents.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour publier un commentaire

Catégories

Formulaire

Archives

Share This