Centre de Reproduction Assistée Facteur Feminin Fertilité Reproduction Assistée transfert d'embryon

À quoi reconnait-on les pertes de sang d’implantation ?

pertes de sang d’implantation

Il est assez fréquent d’avoir des pertes de sang d’implantation, et cela arrive chez une femme sur trois. Avant le test de grossesse, et pendant les premières semaines de grossesse, il est possible d’avoir des saignements qui correspondent à la nidation de l’embryon. C’est ce qu’on appelle les pertes de sang d’implantation et peuvent être un premier signe de grossesse.

Mais attention, les pertes de sang ne sont pas toujours signe d’implantation et peuvent également être les règles de la patiente.

Les cliniques du groupe IVF-Life veulent profiter de ce mois de l’infertilité pour vous aider dans l’obtention de votre grossesse, qu’il s’agisse d’une grossesse naturelle ou par traitements de reproduction assistée.

Les pertes de sang d’implantation : explication

Après 6-7 jours de développement, l’embryon va éclore et s’accrocher à la paroi de l’utérus (endomètre). Durant cette implantation de l’embryon, quelques vaisseaux sanguins peuvent être touchés, et c’est là qu’on parle de pertes de sang d’implantation. Elles doivent être légères et brèves.

Les pertes de sang ne sont pas systématiques à chaque grossesse et cela n’arrive donc pas chez toutes les femmes. Ces saignements peuvent d’ailleurs être confondues avec le début des règles de la patiente au cas où il n’y ait pas de grossesse.

Quand parle-t-on de pertes de sang d’implantation ?

Après la fécondation de l’ovule dans les trompes, l’embryon obtenu se déplacera alors jusqu’au fond de l’utérus. L’embryon commencera à ce moment-là son développement, jusqu’à se transformer en blastocyste à J5. Il s’implantera ensuite à J6-J7 après éclosion.

L’implantation arrive donc de 10 à 14 jours après la fécondation, ce qui coïncide avec le cycle menstruel de la femme : les saignements survenus à ce moment-là peuvent être d’implantions ou menstruels.

Mais comment faire la différence entre ces deux types de saignements ?

Le doute est tout à fait permis car d’après les calculs entre la dernière date de règles et la date de conception, les deux types de saignements vont survenir plus ou moins à la même date.

Mais il y a quand même des indices qui nous permettrons de différencier s’il s’agit de pertes de sang pour implantation ou des règles.

L’un des points importants est d’identifier si les pertes sont abondantes ou pas. Les pertes de sang d’implantation doivent être légères, quelques gouttes simplement et ne pas devenir abondantes après quelques jours.

Les pertes de sang d’implantation sont en générales plus sombres que celles de règles. La couleur est donc à prendre en compte également.

Aussi, la durée doit être très courte, contrairement aux règles qui durent de 3 à 5 jours. Et enfin, il doit s’agir de saignements très fluides.

Mais il faut bien souligner que chaque femme est différente et leur corps va répondre différemment à la grossesse. Il est donc difficile de généraliser et de construire un schéma fixe avec ces symptômes.

Les femmes pourront ressentir d’autres symptômes comme les douleurs au niveau de la poitrine, les nausées, la fatigue, ou ne rien ressentir du tout comme c’est le cas pour certaines patientes.

Comment savoir si je suis enceinte ?

Pour une réponse rapide et simple, vous pourrez faire un test urinaire. Mais ces tests ne sont malheureusement pas toujours et peuvent donner des résultats faussés. L’hormones hCG qui est l’hormones de grossesse pourra ne pas être détectée si le test est fait trop tôt par exemple. La période idéale pour faire le test urinaire est d’attendre 5 jours de retard de règles.

Lors d’un traitement de reproduction assistée et d’un transfert d’embryons, chez ProcreaTec , nous demanderons à la patiente de faire un test de grossesse à sang pour vérifier le taux d’hormone Beta-hCG (hormone de grossesse). Ce test sera beaucoup plus fiable et nous donnera le taux exacte et l’évolution exacte de la grossesse.

Le moment d’attente entre le transfert d’embryons et le test de grossesse est toujours le plus délicat pour les patientes : deux semaines d’attente jusqu’au test de grossesse.

Que faire si j’ai des pertes de sang après un transfert ?

Votre équipe médicale vous aura donné les instructions à l’avance : il faudra bien continuer votre traitement hormonal, et ne rien arrêter même si vous avez des saignements. Chez ProcreaTec, vous aurez un contact constant avec votre assistante personnelle en cas de doute. Nous vous indiquerons quoi faire en cas de saignements ou autres symptômes.

ProcreaTec

At ProcreaTec, we understand the road toward a healthy pregnancy is not always easy. Through this blog, we want to reach out to all who are struggling on the path of infertility to find support. If you have any questions or would like to tell us about your situation, you can comment on the posts or send us an e-mail.
If you would like to learn more about our clinic, we invite you to visit our website en.procreatec.com
ProcreaTec: converting patients into parents.

Catégories

Formulaire

Archives

Share This