Don d´ovocytes Facteur Masculin Infertilité Nouvelles Psychologie Reproduction Assistée

Témoignage FIV : la parole aux hommes

Témoignage FIV : la parole aux hommes

Quel est votre parcours PMA?

Nous avons suivi deux traitements de FIV avec ma femme et un traitement avec don d’ovocytes en Espagne. Le 1er traitement de FIV a été négatif, et pour le 2ème traitement, nous n’avons pas eu d’embryon à trans férer.

Après les essais de FIV, ma femme a dû passer par une hystéroscopie et une ablation des trompes pour préparer un nouveau traitement. Nous avons dû ensuite laisser passer du temps avant de recommencer un autre traitement.

Nous avons finalement fait un essai avec don d’ovocytes, suivant les conseils de notre centre PMA en France. Nous ne voulions pas attendre pour faire ce traitement et nous sommes passés par l’Espagne directement.

Comment avez-vous vécu les traitements de FIV?

Le 1er traitement de FIV a été assez simple à vivre, nous croyons en l’efficacité des traitements et nous n’envisagions pas un résultat négatif. Ma femme et moi avions toute confiance en la science et pensions que la stimulation allait porter ses fruits.

Le résultat négatif a la prise de sang de grossesse a été un coup dur, et c’est vraiment à ce moment-là que nous nous sommes rendu compte de la dureté des problèmes d’infertilité. Nous pensions en fait que l’infertilité ne touchait que quelques cas rares et nous ne pensions pas en faire partie. Mais elle est malheureusement beaucoup plus présente qu’on le croit et ce « tabou » autour de l’infertilité nous pousse à croire que ça n’arrive qu’aux autres.

Nous avons entamé la 2ème FIV sans grand espoir, et le traitement a été plus difficile. Le protocole avait changé et était plus long que le précédent, donc plus lourd moralement pour nous. Ce traitement a été désastreux, puisque la stimulation a donné très peu d’ovules et nous n’avons finalement rien eu à transférer pour cause de mauvaise qualité. Bizarrement, nous avons mieux vécu ce résultat que pour le 2er traitement, car nous nous y attendions, nous nous étions vraiment préparés au pire et n’avions pas beaucoup d’espoir.

Et le don d’ovocytes ?

Lorsque notre médecin nous a parlé du don d’ovocytes, je dois avouer que j’ai eu du mal à assimiler cette option. Ma femme, au contraire, reprenait espoir et voyait ça comme une seconde chance. De mon côté, j’étais réticent, je voulais faire un bébé avec ma femme et l’idée d’une « donneuse » entre nous me faisait peur.

Nous nous sommes mis en contact avec des couples qui, comme nous, était passé par là, et j’ai constaté qu’ils étaient heureux. Voir leur famille formée et voir ma femme reprendre espoir m’a convaincu et nous avons fait les démarches pour le don d’ovocytes en Espagne.

Quel a été le moment le plus dur pour vous?

Il y en a eu plusieurs, le plus dur pour moi a été de voir ma femme souffrir et passer par d’innombrables examens. Je me rappelle que l’ablation des trompes a été très difficile pour son moral j’ai énormément souffert pour elle.

L’attente du résultat de la 1ère FIV a été aussi très dur psychologiquement et nous avons eu beaucoup de mal à vivre « normalement » pendant ces deux semaines.

Et le meilleur moment?

Le meilleur moment, c’est maintenant 😊 Ma femme est enceinte grâce au don d’ovocytes et nous profitons pleinement. Nous pouvons enfin nous projeter vers l’avenir et commencer tous les préparatifs pour accueillir notre petite fille, prévue pour Janvier.

Quels conseils donneriez-vous à tous les couples en parcours de pma?

Je vais surtout donner un conseil pour tous les conjoints qui accompagnent leur femme. Essayez d’être présents au maximum pour votre femme et de participer au traitement. Les femmes doivent gérer de nombreux détails que nous ne comprenons pas toujours, car c’est leur corps. Mais nous pouvons les libérer pour tous les aspects auxquels nous pouvons participer : la logistique, les injections le soir, être présents aux échographies de contrôle. Et surtout leur rendre la vie plus douce avec des surprises de temps en temps pendant le traitement. Ma femme est forte mais je voyais bien qu’elle avait un besoin énorme de soutien de ma part, alors soyez présents, c’est aussi votre traitement.

Un autre conseil serait de vous renseigner le plus possible, ce sont souvent des concepts dont on a jamais entendu parler en tant qu’hommes et il faut se remettre à niveau si vous voulez bien comprendre le traitement.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories

Archives