Techniques utilisées en cas de mauvaise qualité du sperme

qualite sperme

 

Il y a quelques semaines, le congrès européen annuel de la société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE, acronyme en anglais) a eu lieu à Lisbonne.

Parmi les études présentées pendant cette réunion annuelle, l’une faisant référence aux taux de réussite européens dans la reproduction assistée a attiré notre attention. Depuis quelques années nous savons que la qualité spermatique avait de l’influence dans les possibilités de fécondation d’ovules. Cependant, grâce à la technique ICSI, nous avons augmenté les possibilités de fécondation des gamètes féminins et nous avons dépassé les 50% des taux de grossesse dans toute l’Europe.

Cependant, dans un laboratoire d’andrologie et embryologie, nous pouvons non seulement augmenter la qualité du sperme par l’ICSI, mais nous fournissons aussi aux patientes d’autres options chez ProcreaTec. Vous pourrez décider, conjointement avec le médecin, la technique additionnelle qui vous convient le mieux pour augmenter les taux de réussite pendant la fécondation.

MACS

La sélection cellulaire inmunomagnetique ou MACS est une technique utilisée depuis plus de 25 ans dans différents domaines de la médicine. Le MACS nous permet d’écarter les spermatozoïdes apoptotiques, présentant un signalement de mort cellulaire. Ce type de spermatozoïdes ont une augmentation de la phosphatidylsérine dans la membrane extérieure qui est attiré par les microsphères recouverts d’annexine V (particules colloïdales magnétiques). Ces spermatozoïdes sont écartés et exclus du reste.

PICSI

Il s’agit de l’utilisation de l’acide hyaluronique pour la sélection du meilleur spermatozoïde qui sera utilisé pour la microinjection spermatique.

Elle est indiquée en cas de mauvaise qualité spermatique, surtout lorsqu’il y a une faible concentration de spermatozoïdes, en cas de mauvaise qualité embryonnaire lors de précédents traitements ou en cas d’échec d’implantation et d’avortements à répétition.

Nous avons vu qu’elle élève le taux d’implantation et de grossesse.

ICSI (Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes)

Il s’agit d’introduire un spermatozoïde présentant une bonne mobilité et morphologie dans l’ovocyte. Cette technique est indiquée quand le nombre de spermatozoïdes, leur morphologie et/ou mobilité ne sont pas satisfaisantes. Après appliquer cette technique aux spermatozoïdes de mauvaise qualité, les résultats augmentent considérablement les chances de grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *