60 % des taux de grossesse à ProcreaTec

La réussite chez ProcreaTec se compte en familles. Chaque jour, des couples s’adressent au centre de fertilité après avoir essayé par leurs propres moyens mais sans avoir réussi à tomber enceinte. Après être passées entre les mains de nos professionnels, 60% des femmes ont réussi à tomber enceinte. Un taux de grossesse suffisamment élevé (le taux de réussite moyen pour obtenir une grossesse à l’aide de techniques de fertilité se situe autour de 40 %) pour faire le bonheur et la fierté de tous les professionnels du centre de reproduction humaine.

Six personnes sur dix qui souhaitaient avoir un enfant et qui, en 2011, se sont adressées à ProcreaTec ont réalisé leur rêve. Le centre de PMA situé à Madrid, engagé dans la transparence, publie régulièrement les taux de grossesse obtenus dans le centre. ProcreaTec partage ses résultats non seulement dans un intérêt scientifique, le centre de fertilité participe de façon volontaire à des audits de la Société espagnole de fertilité (SEF) qui utilise ces données pour réaliser des statistiques, mais aussi pour que tous ses patients aient directement connaissance de l’efficacité de ses traitements.

Malgré la crise, lorsqu’un couple ou une femme désirent avoir un enfant, ils font tout leur possible pour y arriver. En raison de l’importance personnelle de la décision d’avoir un enfant et de l’investissement financier nécessaire pour réaliser un traitement de fertilité, il est intéressant pour les patients de connaître les taux de réussite des professionnels qui vont les aider à avoir un enfant.

Au centre de procréation médicalement assistée ProcreaTec, les taux de grossesse obtenus varient principalement en fonction de deux paramètres. D’un côté, si le traitement a été fait avec des ovocytes provenant de donneur ou avec les propres ovocytes de la patiente. D’un autre côté, l’âge des patientes. Le taux de réussite est aussi influencé lorsqu’on a utilisé du sperme donné. Dans les cycles d’ovodonation, on a obtenu 58 % de taux de grossesses alors que dans les cas où on a utilisé les propres ovocytes de la patiente, le chiffre baisse légèrement et se situe autour de 41 %. Les graphiques qui sont présentés ont été élaborés en fonction de l’âge de la future mère, du traitement réalisé et de la provenance des gamètes, propres ou donnés.

 

Lorsque les futures mères sont relativement jeunes, moins de 35 ans, l’utilisation de leurs propres ovules est faisable pour le traitement. Chez les femmes de moins de 35 ans qui utilisent le sperme d’un donneur, le taux de grossesse atteint 80 %. Quand le sperme est celui de leur propre partenaire, le chiffre baisse à 36 %, ce qui démontre l’importance du facteur masculin et de la qualité du sperme aujourd’hui. Cette forte baisse est due au fait que pendant cette période de temps, le nombre de femmes de moins de 35 ans a été moins élevé que les autres âges, et donc leur taux présente des valeurs légèrement inférieures à ce qui est normalement attendu.

Le taux de grossesse des traitements avec dons d’ovocytes oscille entre 55 et 60 %, alors que la moyenne européenne de réussite des traitements de fertilité se situe autour de 40 %, selon un rapport de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE). Lorsque l’âge de la femme avance, le don d’ovocytes est une des techniques les plus performantes pour obtenir une grossesse. Une technique émergente qui prend de plus en plus d’importance est la congélation d’ovocytes entre 25 et 30 ans, pour les utiliser plus tard dans une FIV.

Pouvoir présenter des taux de réussite si élevés est non seulement une satisfaction pour l’équipe de ProcreaTec, mais c’est aussi un grand bonheur. Chaque réussite veut dire que non seulement le rêve d’une femme ou d’un couple a été réalisé, mais aussi que grâce à notre aide, il y a un nouveau bébé dans le monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *