Les symptômes après un transfert d’embryons: que faut-il faire et ne pas faire?

Les symptômes après un transfert d’embryons sont très troublants pour la patiente. Nous avons l’habitude de recevoir des appels de patientes qui essayent de détecter des symptômes indiquant si le résultat est positif ou négatif.

Télécharger la brochure informative
Télécharger la brochure informative

Pendant ces deux semaines d’attente, l’anxiété prend place et il n’y a malheureusement pas d’autres options que d’attendre.

Quels sont les conduites à avoir après un transfert d’embryons?

  • Le traitement : Il est indispensable de suivre le plan de traitement établi par la clinique. Ce traitement aidera la grossesse pendant les premières semaines. Si vous avez besoin de prendre un autre médicament, vous devrez en avertir la clinique pour vérifier si cela est compatible avec votre protocole.
  • Quels changements physiques pouvons-nous ressentir? Indépendamment du résultat, il y a des changements physiques en rapport avec le traitement en lui-même : gênes abdominales ou douleurs prémenstruelles, mais cela ne suppose aucun changement pour l’évolution du traitement. Il est conseillé d’éviter des activités physiques intenses.
  • Rythme de vie : la recommandation est d’avoir un rythme de vie tranquille et détendu, dans la mesure du possible. Il est recommandé de ne pas aller à la piscine, spas, etc… pendant la semaine suivant le transfert, pour éviter des infections.
  • Saignements légers : Si vous avez des légers saignements ou des gènes abdominales, il ne faut pas d’inquiéter. Cela arrive spontanément dans la plupart des cas, et n’a pas d’incidence sur le résultat du traitement. En cas de saignements constants, nous vous recommanderons de vous reposer jusqu’à ce que les saignements cessent. S’ils deviennent de plus en plus importants, vous devrez alors contacter votre équipe médicale pour recevoir un diagnostic correct de l’origine de ces saignements, et proposer une solution.

Nous avons demandé à notre équipe médicale s’il existe des symptômes identifiables pour un résultat positif ou négatif :

Le Dr. Rut Gómez de Segura nous explique :

“Non, il n’existe aucun symptôme qui pourraient nous aider, avant le test de grossesse, à identifier s’il y a une implantation ou non. Les symptômes du début de grossesse sont similaires aux symptômes prémenstruels ; et il faut donc essayer d’éviter le stress et de faire le test de grossesse à la date indiquée « .

Si vous avez des doutes pendant cette période, nous vous conseillons de contacter votre centre de PMA. ProcreaTec met à votre service un suivi personnalisé à tout moment pour vous aider à affronter les traitements et le stress de l’attente des résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *