Quel est l’avenir de la Reproduction Assistée ?

Quel est l’avenir de la Reproduction Assistée ?

Des spécialistes en la matière, comme David Sable, assurent que le futur de la reproduction assistée se trouve dans l’information que les embryons peuvent nous fournir dans le but de prévenir la transmission des maladies et garantir un enfant en bonne santé.

Le projet du génome humain a fait l’objet d’un progrès très utile dans la reproduction assistée, car il a contribué à développer une technique permettant de diagnostiquer génétiquement les embryons avant de de le transférer dans l’utérus.

Qu’est que c’est le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) ?

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) permet de connaître, grâce à l’étude des embryons, si ceux-ci sont porteurs d’une maladie génétique avant leur transfert dans l’utérus maternel. Ainsi, nous garantissons un transfert d’embryons en bonne santé aux patientes.

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) est devenu un traitement important pour les personnes souffrant d’une maladie héréditaire et qui veulent avoir des enfants sans cette anomalie.

Le DPI est indiqué pour :

  • Des personnes porteuses d’anomalies génétiques comme la réorganisation chromosomique ou l’altération du nombre de chromosomes.
  • Des couples qui ont déjà eu une grossesse avec une altération chromosomique.
  • Des personnes souffrantes ou porteuses de maladies provoquées par l’altération d’un seul gène ou liées aux chromosomes sexuels.
  • Des femmes avec plus de deux fausses-couches ou échecs d’implantation d’embryons à répétition pendant les cycles de Fécondation in Vitro.

DPI à ProcreaTec

Le DPI l’avenir des cliniques de fertilité

Le problème de certaines de ces anomalies est qu’elles touchent peu de personnes, en termes de quantité, et la recherche pour un traitement est très couteuse. Donc les options comme le diagnostic génétique préimplantatoire sont devenues une aide très précieuse.
D’autre part, cette étude est de plus en plus utilisée aujourd’hui chez nos patients. Pour les cliniques de fertilité, comme ProcreaTec, l’utilisation du diagnostic génétique préimplantatoire est une garantie de qualité et de bons résultats, minimise les risques de la grossesse et garantit un bébé en bonne santé.

Comme le signalait Paul Dovry lors de sa visite en Espagne, cette technique de DPI permettra de sélectionner un embryon en bonne santé pour effectuer le transfert et attendre la grossesse.

L’avenir de la reproduction assistée se trouve dans la garantie d’une grossesse sans risque et d’un enfant en bonne santé. Nous pouvons espérer cela grâce au diagnostic génétique et par le transfert d’un seul embryon en bonne santé. Nous écartons ainsi tout risque lié à la grossesse multiple ou aux maladies héréditaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *