Infertilité masculine: que savons-nous?

Infertilité masculine: Que savons-nous?

De nouvelles études révèlent des aspects de la vie quotidienne qui peuvent avoir une influence sur la fertilité masculine.

 


fertilite masculine

Travail et infertilité:

Trop de travail, une tension élevée ou la prise de médicaments peuvent avoir une influence négative sur la fertilité masculine. Une étude réalisée par l’Institut National de Santé et l’Université de Stanford, Californie, sur plus de 500 couples qui voulaient concevoir sans succès après plus d’un an d’essai sans moyen de contraception, ont révélé d’importantes données sur la fertilité masculine. Pour cette étude, les hommes ont dû  remplir un  questionnaire exhaustif sur leurs antécédents, leurs habitudes de santé, leur activité professionnelle, leurs activités sociales, etc., tout cela avec un prélèvement de sperme pour compléter l’étude.

  • L’enquête a révélé que les hommes avec un travail physiquement usant présentaient pour 13% une concentration faible de spermatozoïdes.
  • D’autre part, sur l’étude de la tension, du cholestérol, du diabète et autres aspects courants, l’enquête a révélé que seuls les hommes souffrant d’hypertension présentaient une concentration faible de spermatozoïdes.
  • Enfin, sur l’influence de la prise de médicaments, l’enquête a révélé que les hommes qui prenaient le plus de médicaments avaient moins de spermatozoïdes.

L’objectif de cette étude, selon ce que nous explique le directeur de Germaine Buck Louis, était d’explorer l’influence des facteurs environnants et les états de santé des hommes jeunes (moyenne d’âge de 31,5 ans) et leur fertilité. Selon Louis, plus nous obtiendrons de renseignements, plus nous pourrons freiner l’infertilité sur la première année d’essai de conception.

Les contextes environnementaux sont nombreux et beaucoup peuvent avoir une influence négative sur notre fertilité. C’est pour cela que jour après jour, nous continuons la recherche et nous combattons l’infertilité pour aider les couples à accomplir leur rêves d’être parents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *