Les pantalons cigarettes sont-ils train d’affecter la descendance des plus branchés ?

Personne n’a jamais rien dit. Rien sur l’étiquette, aucun avertissement de la part du vendeur, ni d’annonce de la marque à ce sujet. Quand vous avez choisi ce pantalon cigarette, ultra slim, personne n’a rien dit. Même si vous ne vous êtes encore jamais posé la question de la possibilité d’avoir des enfants, ça surprend de découvrir, sur Twitter, que les pantalons slim provoquent des entorses aux testicules, selon un article du Daily Mail. Dans le texte, le docteur Hilary Jones condamne les branchés à un futur sans descendance. La raison : les pantalons trop moulants ont anéanti leur capacité de se reproduire.

Si ses pronostics se confirment, les franges, les barbes parfaites ou le penchant pour les bretelles ne dépasseront jamais la génération suivante à cause de l’influence du modèle de pantalon devenu populaire au milieu des années 1950, lorsque le look des sensuelles Marylin et Sandra Dee ont rendu les pantalons cigarettes si célèbres.

A cette époque-là, personne ne s’inquiétait de la pression sur les testicules. Maintenant que grâce à la mode il s’est infiltré dans toutes les capitales du monde, on découvre qu’il asphyxie les parties de jeunes innocents de long en large sur la planète. Terrible. C’est peut-être pour ça que les dandys ont abandonné ce cher modèle. Dans le doute, le mieux c’est de consulter un spécialiste. « Pas de panique, ça fait plusieurs années que la qualité du sperme diminue, depuis qu’on a commencé à faire les premières études de qualité spermatique. Et on ne peut pas l’attribuer uniquement aux pantalons cigarettes. Même si c’est vrai que dans des prélèvements qui sont au dessus des limites de référence de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), on aurait diagnostiqué il y a quelques années à peine des pathologies », répond Muriel Cuadros, biologiste branchée et fan des pantalons cigarettes, employée au centre de fertilité ProcreaTec.

C’est maintenant qu’on le dit. Après avoir bataillé des dizaines de fois avec ce maudit pantalon que votre amant, votre copine, votre meilleur pote ou votre mère ont plusieurs fois dû vous enlever parce qu’il vous serrait trop aux jambes. Et qu’est-ce qu’il vous offre en retour ? L’étranglement des spermatozoïdes. Au point où on en est, ce n’est finalement peut-être pas si mal. D’un côté, le monde est saturé. D’un autre, la prime de risque complique la vie en général, alors, imaginez ce que ce serait avec un enfant. Les pantalons slim sont finalement peut-être un allié inespéré de la lutte contre le changement climatique, des champions de la durabilité et des sauveurs de l’humanité en aidant à contrôler la natalité.

« Pensez à votre santé et pas à votre image », prie le docteur interviewé dans cet article inquiétant. Si on avait appris ça dans le passé, peut-être que les joggins auraient été un uniforme officiel, bon pour la santé. Mais dans les années 1950 on n’en savait rien, le bonheur régnait, comme dans les années 1990 en Espagne. À cette époque, la mode s’est emparée d’un élan de rébellion grâce à Mick Jagger ou Bob Dylan. Ensuite, le hipster les a rendus indispensable pour les folles nuits de fête, les après-midis autour d’un café ou les bières partagées au coin d’une rue.

Kim Novak ne pensait pas au bien-être de ses chevilles quand il vadrouillait dans San Francisco avec ses talons vertigineux. David Bowie ne pensait pas non plus à ses cheveux à chaque fois qu’il les décolorait. Il ne fallait donc pas s’attendre à ce que les trendys pensent à leur descendance quand ils enfilaient leur pantalon. Jagger en a porté pendant la moitié de sa vie et il a eu six enfants (au moins), et Julian Casablancas, le chanteur de The Strokes, est père. Les pantalons cigarettes ne peuvent pas être la pierre philosophale des problèmes sexuels-reproductifs de la postmodernité. Mais au cas où, il vaut mieux s’informer sur les possibilités de congeler du sperme et pouvoir les porter en toute élégance et en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *