Une nouvelle technique qui va rassurer les patients, CGh-Array

L’utilisation du CGh-Array, une technique moléculaire qui permet l’étude des 24 paires de chromosomes sur différentes localisation de ceux-ci, a permis depuis deux ans de réduire les risques d’échecs d’implantation et d’augmenter les taux de nouveau-nés en bonne santé.

ProcreaTec est une clinique de fertilité pionnière en Espagne pour le transfert d’embryons au stade de blastocyste, de telle façon que cette sélection embryonnaire atteint des taux d’implantation plus élevés. Cela s’explique par le fait que les embryons au stade de blastocyste ont déjà effectué la première différentiation cellulaire et deviennent des embryons plus viables pour atteindre une bonne implantation dans l’endomètre.

Chez ProcreaTec nous réalisons en plus le DPI ou Diagnostic Génétique Préimplantatoire sur les embryons arrivés à ce stade. Le diagnostic génétique préimplantatoire permet de connaître par l’étude des embryons s’ils sont porteurs d’une maladie de base génétique avant d’être transférés dans l’utérus maternel. Ainsi, nous garantissons le transfert d’embryons sains.

CGh-Array

Le DPI est indiqué en casde:

Personnes porteuses d’anomalies génétiques comme par exemple des réorganisations chromosomiques ou des troubles numériques.

Couples ayant eu une grossesse avec des troubles chromosomiques.

Personnes porteuses ou avec des maladies monogéniques ou liées aux chromosomes sexuels.

Femmes ayant eu plus de deux fausses-couches ou des échecs d’implantation embryonnaire à répétition en cycles de fécondation in vitro.

Technique très utile pour déterminer des troubles numériques des chromosomes : trisomies, aneuploïdies où nous inclurons les cas de trouble de FISH au niveau des spermatozoïdes et patients en âge avancé.

Nos traitements de Diagnostic Génétique préimplantatoire par Array sont aussi réalisables sur des embryons au stade de blastocyste, pour ainsi pouvoir garantir des embryons morphologiquement optimum et chromosomiquement normaux, cela a aussi une répercussion économique sur le patient puisque seuls les embryons ayant meilleure garantie d’implantation seront biopsiés. En général, le DPI est effectué sur des embryons à Jour 3, alors que beaucoup d’entre eux n’atteindraient même pas le stade de blastocyste. Une étude génétique sur des blastocystes a fait que notre centre augmente ses résultats de taux de grossesse.

Sur la page internet de Reprogenetics, laboratoire de génétique spécialisé en DPI avec lequel nous travaillons, vous pourrez trouver beaucoup d’information sur les différentes études et techniques qui peuvent être utilisées lors de la recherche d’une grossesse saine et d’un enfant en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *