MINI-FIV ou stimulation douce

MINI-FIV ou stimulation douce 

De nouveaux concepts pour des procédés déjà connus.

La MiniFiv est un terme qui a commencé à être utilisé il y a quelques années pour qualifier les traitements de Fécondation in vitro avec de faibles doses d’hormones injectées.

Au fil des traitements, cette technique est devenue plus populaire et s’est converti en un traitement à prendre en compte. Cependant, il n’est pas valable pour tout type de patientes et votre médecin devra vous conseiller sur son utilisation.

MINI FIV

MiniFIV, quand est-elle conseillée?

La Mini-Fiv est indiqué dans les cas suivants:

• patientes de moins de 35 ans et avec une bonne réserve ovarienne
• Patientes qui ont déjà eu une hyper-réponse lors d’un cycle et qui est programmée pour Insémination Artificielle (patientes avec des risques d’hyperstimulation)
• couples dont le seul problème de fertilité soit que la femme ait les trompes imperméables

Avantages de la Mini-FIV?

La MiniFiv demande moins de médicament et moins de rendez-vous à la clinique.

ProcreaTec réalise ce protocole de stimulation douce? Que conseille les spécialistes ?

En général, chez ProcreaTec nous ne sommes pas favorables à la MiniFiv comme première option de traitement, comme nous le disions plus haut, ce n’est pas toujours indiqué. Il est vrai que certaine fois, cette technique a été utilisée chez des patientes en traitement d’Insémination Artificielle et la réponse ovarienne n’a pas été celle attendue. Dans ces cas-là, le traitement peut être reconverti en FIV. Cette situation ne peut cependant pas s’appeler MiniFiv car il s’agissait en premier lieu d’une insémination artificielle. C’est cependant une option à prendre en compte en cas de confirmation d’une tendance à l’hyperstimulation chez la patiente.

Inconvénients de la MiniFIV?

Taux de grossesse plus faibles Même si les taux de réussite sont présentés comme étant similaires, ce n’est pas tout à fait vrai si nous séparons l’étude par diagnostic des patients et âge. C’est-à-dire qu’il n’y a pas le même taux de réussite chez une femme de 37 ans avec une faible réserve ovarienne en utilisant une Minifiv ou une FIV classique.

– Nombre d’ovocytes obtenus plus faible: Comme la stimulation est douce, l’objectif est d’obtenir entre 3 et 5 ovocytes, et les probabilités d’obtenir un embryon optimum à transférer diminuent exponentiellement en comparaison avec les options que présentent l’obtention de 8 à 10 ovules.
-Peu de probabilité d’obtenir des embryons cryopréservés, et ainsi la productivité du traitement diminue. Si la patiente n’obtient pas de grossesse, elle devra commencer un nouveau processus depuis le début, sans avoir l’option de dévitrifier des embryons surnuméraires.
-Indiquée seulement pour des patientes avec un cas d’infertilité minime, elle est donc très peu utilisée puisque les patientes qui se rendent à une cliniques de fertilité présentent généralement des cas demandant une plus grande aide que celle proposée par la MiniFiv.

MiniFIV: chances de réussite?

ProcreaTec conseille rarement le traitement de MiniFiv comme première option, mais c’est un traitement proposé et envisageable selon chaque cas. Les études cliniques conseillent cette technique sur des patientes de moins de 35 ans avec une bonne réserve ovarienne.
Les patientes qui pourraient opter pour une MiniFiv sont quand même minoritaire et nous ne le conseillerons que si nous pensons que les chances de réussite augmentent avec ce traitement.

Si vous désirez bénéficier d’un diagnostic adapté pour savoir quel serait le traitement le plus adapté à votre cas, vous pourrez nous contacter sur ce lien ou par téléphone au : 91 458 58 04. Les premiers RDV à distance ou sur place sont gratuits et vous pourrez connaître le chemin le plus adapté pour réaliser votre souhait d’être parents.

primera fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *