Les problèmes de couples et l’infertilité

Les problèmes de couples et l’infertilité

le couple et l'infetillité

La période d’incertitude que nous traversons entre la décision de faire un enfant et le diagnostic d’infertilité peut produite des épisodes s’anxiété, dépression et stress qui ont des conséquences importantes sur la vie de couple. Plus les traitements sont longs, plus le couple en souffrira. En voici quelques symptômes :

  • Augmentation des conflits dans le couple
  •  Affaiblissement de l’estime de soi.
  • Augmentation de la frustration sexuelle avec réduction de la fréquence des rapports.
  • Diminution de la fréquence des activités et hobbies (à niveau personnel, en couple ou activité sociales).

L’impact dans le couple va dépendre de:

  • Les ressources psychologiques personnelles
  •  La relation de couple et la communication.
  •  L’humeur de chacun.
  •  Les soutiens sociaux
  •  Les évènements qui peuvent ajouter un stress supplémentaire dans la situation (famille, travail, problèmes économiques…)

 

Hommes et femmes face à l’infertilité

Le membre du couple touché par le diagnostic d’infertilité, homme ou femme, aura tendance à généraliser cette négativité à d’autres aspects, puisque, pour lui, son corps ne répond pas comme il aimerait qu’il le fasse. Dans ce sens, il ou elle se sentira sous pression au moment de prendre des décisions.

Les femmes en traitement sont en général les plus sensibles émotionnellement. Les problèmes de dépression se retrouvent plus souvent chez elles que chez leurs compagnons, alors que ceux-ci présentent plus des problèmes d’anxiété réprimée et ainsi, courent le risque de maladies psychosomatiques.

Dans cette situation, la femme peut interpréter que son conjoint réagit de manière désintéressé devant une réponse émotionnelle différents. Mais savoir réagir devant la stérilité est aussi difficile pour les hommes, et ils ne sont pas souvent habitués à parler de ces choses-là. La mise en retrait chez certains hommes peut être un moyen pour eux de protéger leur conjointe de leur propre souffrance ou de se protéger eux-mêmes.

Ainsi, le débordement émotionnel chez la femme, peut engendrer une réaction d’éviction chez l’homme, qui à son tour stimulera encore plus une émotivité intense chez la femme. Cela contribuera à ce que l’homme réprime encore plus ces émotions et que finalement ni l’homme ni la femme ne partagera ses émotions.

La communication du couple peut changer la manière de faire face à l’infertilité et au traitement. Les sentiments renfloués peuvent s’empirer et se transformer en angoisse, sentiment de culpabilité et une tension dans la relation de couple.

Il est donc important de parler de ses réponses émotionnelles pour ne pas avoir un jugement fausser du comportement de l’autre. Le couple doit apprendre que chaque personne à une réaction différente face aux problèmes. Exposer sa souffrance et ses besoins, et écouter et répondre aux besoins de l’autre aideront à l’acceptation de l’expérience de l’autre comme valable, sans essayer de la changer.

 Vous êtes ici en tant que couple, ensemble dans la PMA, tout ce qui arrive à la femme touchera aussi l’homme et inversement. Vous devez apprendre à surmonter ensemble ce processus difficile, qui servira aussi à vous unir d’avantages.

 

Règles qui vous aideront à garder une certaine stabilité dans le couple :

  • Le couple doit détecter les causes des difficultés émotionnelles existantes dans la relation, et faciliter l’expression de celles-ci. La communication est la seule manière d’aborder les problèmes et de trouver des solutions.
  • Encourager le soutien et l’intimité augmentera la communication directe et positive, réduira le stress et facilitera la résolution des conflits.
  • Il est très important de s’assurer d’avoir l’information nécessaire pour la prise de décisions opportunes.
  •  La programmation d’activités gratifiantes ou plaisantes reconduira le couple vers des activités et loisirs peut-être délaissés, et évitera ainsi l’isolement social. Une bonne technique est de faire un calendrier d’activités que vous aimez et que vous avez arrêté de faire. Cette planification aura un objectif double : garder l’esprit occupé et distrait, et profiter de ce que vous avez toujours aimé.
  • Identificar a su pareja como una heroína o héroe por lo que les ha tocado vivir. Pensez au courage de votre conjoint(e) face à ce problème, et regardez-le (la) comme un héros.

 Alfredo García  Gárate

Psychologue chez ProcreaTec

Une réflexion au sujet de « Les problèmes de couples et l’infertilité »

  1. Il faut insister sur l’importance de la communication au sein du couple lorsque celui-ci est confronté à des problèmes d’infertilité. C’est avant tout le dialogue et l’expression de ses sentiments qui permettra d’aller de l’avant et de ne pas se retrouver en situation de crise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *