Les coûts de la PMA

Les patients se demandent souvent pourquoi les coûts des traitements de fertilité sont si élevés.Les patients se demandent souvent pourquoi les coûts des traitements de fertilité sont si élevés. Le directeur de ProcreaTec, Álvaro Betancourt, nous aide à mieux comprendre certaines raisons. « Dans la composition du prix d’un traitement de PMA, ce qui influence de façon importante, c’est l’utilisation des hautes technologies, à laquelle il faut ajouter les coûts du personnel hautement spécialisé, l’activité clinique en général, ainsi que l’utilisation de matériel de laboratoire très coûteux », nous explique-t-il.

La technique la plus utilisée chez ProcreaTec est l’ICSI, ou micro-injection de spermatozoïde, qui consiste à introduire un spermatozoïde dans chaque ovocyte. Cette technique, déjà consolidée dans le domaine, engendre des coûts de structure élevés en matière d’investissement et d’entretien de l’équipement requis. Et cela ne représente qu’une partie du processus complexe de la procréation médicalement assistée, dans lequel interviennent également l’activité de médecins et de biologistes, les milieux de culture, les étuves, le bloc opératoire, et dans lequel des détails tels que la qualité de la prise en charge des patients ont de l’influence.

« L’entretien de n’importe quelle clinique est très coûteux. Il faut disposer d’un effectif important en constante rotation car le service doit être fourni 365 jours sur 365 », explique le directeur. « Ensuite, il y a le côté technique, avec les microscopes, les centrifugeuses, les micro-injecteurs, les étuves, les filtres HEPA, les cuves d’azote… Tout doit être parfaitement entretenu et demande des systèmes de sécurité 24 heures sur 24, ce qui nous oblige à être constamment vigilants ».

Dans un laboratoire de haute technologie, tel qu’un laboratoire d’embryologie, tout doit être de très haute qualité : des consommables aux milieux de culture utilisés. Du même ordre, dans le bloc opératoire : si on prend en compte par exemple le fait que les cathéters utilisés pour un transfert embryonnaire peuvent coûter plus de cent euros, les frais s’additionnent. Il faut faire attention au moindre détail. C’est la garantie si l’on veut des taux de réussite élevés, comme ceux obtenues par ProcreaTec.

« Conscient que les techniques de PMA sont des traitements très chers, ProcreaTec fait tout son possible pour aider ses patients à trouver des moyens de financement afin qu’ils puissent réaliser plus sereinement les traitements dont ils ont besoin. », explique Álvaro Betancourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *