L’acide folique: Le seul protecteur du tube neural de votre bébé

acide folique

L’acide folique, aussi connu sous le nom de folate sous sa forme anionique, c’est une vitamine B (B9), surtout présente chez les légumes à feuilles vertes, le jus d’orange, les fruits secs, les graines de tournesol et les grains enrichis.

Nous savons de source sure qu’il s’agit d’une vitamine reliée directement avec le déroulement de l’ADN, et pour cela elle a un rôle fondamental dans la croissance et le développement cellulaire et dans la création de tissus. Les spécialistes recommandent de le prendre pendant la période d’essai de grossesse puisqu’il aide à prévenir les défauts du tube neural tel que l’épine bifide ou l’anencéphalie. Ces défauts se développent en général pendant les premiers jours de la grossesse, et il est donc important de prendre de l’acide folique avant de tomber enceinte.

50% des grossesses ne sont pas planifiées, et il est donc recommandé pour les femmes en âge fertile, et qui veulent devenir mère, de prendre de l’acide folique tous les jours. Les études démontrent que les femmes qui ont pris de l’acide folique avant la conception et pendant la première période de la grossesse, ont réduit le risque de mettre au monde un enfant présentant des défauts du tube neural d’environ 70%.

Quelle est la consommation adéquate?  

Les études réalisées par le Centre pour le Contrôle et la Prévention de Maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC), à Atlanta, USA confirment que la consommation conseillée est de 0.4 milligrammes par jour.

Où trouve-t-on l’acide folique?

Comme nous l’expliquions, le folate se retrouve dans quelques légumes à feuille verte, dans le jus d’orange et les grains enrichis. Pour en augmenter la consommation, en 1998 l’Administration de Drogues et Aliments des Etats-Unis a ordonné l’ajout d’acide folique dans les grains enrichis et ainsi augmenter sa consommation par les céréales, pains et pâtes. En Espagne, certains aliments sont aussi enrichis en acide folique. La quantité ingérée dans ces aliments est très souvent insuffisante et il est généralement conseillé de consommer des compléments alimentaires pour combler le besoin quotidien.

Quels sont les autres bienfaits de l’acide folique?

L’acide folique aide non seulement à la santé du bébé mais favorise aussi les adultes, car il prévient certains types d’anémie, le blanchissement des cheveux, certains ulcères, etc…Il réalise aussi une fonction importante dans la production de globules rouges, chargés de transporter l’oxygène des poumons dans tout le corps, et peut donc éventuellement être bon pour les patientes présentant des troubles cardiaques.

Bien que nous connaissions les effets en cas de manque l’acide folique, les effets par excès de celui-ci ne sont pas décrits, puisque cette vitamine est fréquemment éliminée par le corps à travers de l’aurine.

En tant que professionnels de la santé, nous recommandons de consulter un médecin avant de prendre tout type de médicament, avant et pendant la grossesse, mais l’acide folique est une vitamine fondamentale dans la prévention des défauts du tube neural et un apport en aliments essentiels est très important pendant la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *