La fertilité de A à Z : Fer

Préparez votre corps à la conception d'un enfant et commencez votre grossesse avec des réserves suffisantes en fer.Préparez votre corps à la conception d’un enfant et commencez votre grossesse avec des réserves suffisantes en fer. La quantité de fer dont votre corps a besoin augmente pendant la grossesse.

D’après des chercheurs de l’Université d’Harvard, la consommation de fer en compléments alimentaires peut réduire les risques d’infertilité dus à des problèmes d’ovulation. Dans cette étude, publiée dans Obstetrics & Gynecology, on a identifié 438 cas d’infertilité due à l’absence d’ovulation pouvant être la conséquence de nombreuses pathologies telles que le syndrome d’ovaires polykystiques ou l’insuffisance ovarienne précoce. Les femmes qui ont participé à la recherche ont été regroupées en fonction de la quantité et de la forme du fer qu’elles consommaient (hémique ou non, organique ou non).

Les femmes qui prenaient du fer en complément alimentaire voyaient le risque de développer une infertilité due à une anovulation diminuer de 40 % par rapport à celles qui n’en prenaient pas. Les résultats ont alors été affinés avec de possibles facteurs de confusion tels que l’indice de masse corporelle, l’âge, le tabagisme ou l’exercice physique, et les résultats n’ont pas changé.

Voici quelques conclusions :

Plus la quantité quotidienne de fer ingérée étaient importante, moins il y avait de risques, de sorte que pour le groupe qui prenait la dose la plus élevée (plus de 41 milligrammes/jour), la probabilité de souffrir d’infertilité diminuait de 62 %.

La présence de fer est essentielle pour le développement des ovules. Un taux bas de ce minéral peut entraîner des problèmes de croissance des gamètes.

Il est toutefois nécessaire de mener à nouveau cette étude sur d’autres populations. Cette mesure présenterait un intérêt particulier pour les femmes ayant une réserve de fer basse, chose assez courante, puisque l’insuffisance en fer est celle la plus fréquente.

*****

Les spécialistes en médecine procréative de ProcreaTec, centre international de procréation assistée, recommandent de consommer du fer non seulement parce que c’est indispensable pour le développement du bébé, mais aussi pour la production d’hémoglobine, une protéine qui se trouve dans les globules rouges et qui transporte l’oxygène vers cellules. Lorsqu’on attend un enfant, il est nécessaire d’augmenter son niveau de fer pour produire une plus grande quantité d’hémoglobine, puisque pendant la grossesse, la quantité de sang de votre corps augmente. Si à un moment de la grossesse le corps n’a pas suffisamment de fer, une anémie ferriprive peut se développer.

Grâce à des contrôles mensuels, votre gynécologue peut détecter tout au long de la grossesse avec une analyse médicale si vous faites de l’anémie.

Conseils de nos médecins spécialistes en PMA

Pour vous aider avant et pendant votre grossesse, que vous suiviez un traitement de PMA ou que vous ayez un enfant de façon naturelle. Nous espérons que ces conseils vous seront utiles.

Comment prévenir le manque de fer ?

Le fer que nous consommons habituellement dans l’alimentation est difficile à absorber. C’est pour cela que les médecins recommandent de prendre des compléments alimentaires prénatals quotidiens contenant du fer ou des vitamines. Il est bien entendu recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée comprenant des aliments riches en fer.

Quels sont les aliments riches en fer ?

On absorbe mieux le fer des aliments d’origine animale que d’origine végétale.

– Protéines : la viande rouge, le poulet, le poisson, les palourdes, les coqs, les moules, la dinde, le porc. Évitez de consommer du foie pendant les premiers mois de grossesse.

– Les légumineuses et le tofu.

– Les fruits secs comme les raisins secs, les dates et les pistaches.

– Les fruits comme les prunes, les figues et les abricots.

– Les légumes : les pommes de terre, le brocoli, la betterave, les légumes à feuilles vertes (épinards et blettes).

– Les céréales complètes : pain complet et céréales.

Comment prendre correctement un complément alimentaire de fer ?

Les spécialistes de ProcreaTec recommandent de le prendre à jeun avec de l’eau ou avec un jus de fruits frais, mais pas avec du lait car le calcium interfère l’absorption du fer, de même que le thé et le café.

Comment aider le corps à bien absorber le fer ?

La vitamine C améliore l’absorption du fer. Nous vous recommandons de manger et boire des aliments contenant de la vitamine C lorsque vous consommez des aliments riches en fer ou du fer en complément alimentaire. Parmi les aliments contenant de la vitamine C, vous pouvez consommer du jus d’orange ou du jus de tomate, un bol de fraises, des poivrons verts ou rouges…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *