La cryopréservation des ovocytes affecte-t-elle les futurs embryons?

La cryopréservation des ovocytes est une technique qui permet de préserver la fertilité des femmes  et utiliser les ovocytes à un âge plus avancé ou pour des raisons de santé qui peuvent affecter la perte de fertilité.

La cryopréservation des ovocytes

Le centre de fertilité et la faculté de médecine de l’Université de New York a réalisé une étude pour déterminer si la cryopréservation des ovocytes pendant une longue période pouvait porter préjudice au développement des ovocytes et les chances de grossesse  ou provoquer l’apparition d’aneuploïdies sur les blastocystes.

Pour cette étude, au total 33 patientes ont vitrifié leurs ovocytes pour différentes raisons. Une seule de ces patientes n’a pas été prise en compte dans l’étude car aucun blastocyste n’a été obtenu après dévitrification des embryons. Sur ces 33 patientes, 475 ovocytes ont été vitrifiés de Juin 2006 à Février 2014, pendant une moyenne de 3 ans et demi. Les ovocytes ont ensuite été dévitrifiés de Décembre 2011 à Juillet 2014, et les embryons obtenus ont été laissés en observation jusqu’au stade de blastocystes. Leurs cellules trophectodermes ont ensuite été biopsiées et étudiées, avec un diagnostic générique préimplantatoire (Array CGH).

Résultats obtenus avec les ovocytes cryopréservés en comparaison aux résultats avec des ovocytes frais:

  1. Mêmes résultats de fécondation des ovocytes.
  2. Mêmes taux d’aneuploïdes.
  3. Faible diminution du nombre d’embryons arrivant jusqu’au stade de blastocystes.
  4. Mêmes taux d’implantation
  5. Mêmes taux d’enfants nés vivants

Avec 80,4% des ovocytes qui survivent à la dévitrification, le nombre d’embryons obtenus et qui sont arrivés jusqu’au stade de blastocystes est comparable à celui issu d’ovocytes frais. Ainsi, cette étude corrobore le fait que la cryopréservation des ovocytes est une méthode sûre et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *