J’ai déjà eu un enfant naturellement, pourquoi le deuxième n’arrive-t-il pas?

Cette semaine dans notre blog, nous allons répondre à l’une des questions les plus fréquentes dans notre centre de reproduction assistée.

Beaucoup de femmes arrivent à avoir une première grossesse rapidement, et semblent avoir plus de mal à concevoir un deuxième enfant.

child-17387_640

La réaction logique de la femme est d’avoir des pensées négatives, car il est très compliqué de comprendre les problèmes de conception un ou deux ans seulement après être tombée  enceinte aussi simplement.

Nous devons partir du principe que tomber enceinte n’est pas une mince affaire, même si nous pensons souvent le contraire. D’abord parce que nous estimons qu’une femme et un homme fertile peuvent obtenir une grossesse 3-4 fois par an. Et aussi, parce qu’il est très fréquent d’attendre plusieurs mois avant d’obtenir une grossesse, et pour cela les gynécologues spécialisés en fertilité recommandent aux femmes de moins de 35 ans d’attendre un an de relations sexuelles sans moyen de contraception avant de consulter une clinique de fertilité.

Aussi, le simple fait d’avoir eu un première enfant sans difficulté, ne veut pas dire que nous serons toujours fertiles, puisque la femme peut avoir eu des changements importants dans sa vie depuis la dernière grossesse, ceux-ci pouvant avoir des conséquences sur la santé reproductive de la femme.

Stérilité et Infertilité secondaire.

C’est dans ce cas précis que les spécialistes parlent de stérilité ou infertilité secondaire, puisqu’il existe déjà une première grossesse.

Cependant, les médecins marquent une différence entre la stérilité et l’infertilité secondaire. Le première serait la conséquence d’avoir eu préalablement des enfants et de ne pas obtenir de grossesse. La deuxième indique le fait d’avoir déjà eu des enfants, d’obtenir une grossesse mais que celle-ci n’arrive pas à terme.

Quelles sont les facteurs pouvant empêcher une autre grossesse ?

L’une des causes les plus importantes est l’âge, puisque la fertilité de la femme décroit à partir de 35 ans. Cela ne veut pas dire que la grossesse est impossible mais cela peut durer plus longtemps.

Il faut ajouter à cela d’autres facteurs en rapport avec le mode de vie, et qui peuvent engendrer des situations de stress, anxiété ou fatigue. Il est aussi indispensable  de confirmer gynécologiquement qu’il n’y ait pas de problèmes médicaux qui puisse empêcher la grossesse, comme des polypes, kystes, fibromes ou autres. Une simple révision gynécologique peut être déterminante lors de ce processus.

Enfin, la cause peut aussi venir de l’homme, car même s’il a pu concevoir une première fois, il peut être exposé à différents facteurs altérant sa capacité.

Consulter à temps une clinique de fertilité.

En partant du principe que de nos jours, les couples ont leur premier enfant vers 35 ans, il ne reste donc plus beaucoup de temps pour décider et espérer une deuxième grossesse naturelle. Si après 10 à 12 mois de relations sexuelles sans protection le couple n’obtient pas de grossesse, après avoir déjà eu des enfants, cela peut être très frustrant. Pour cela, il ne faut pas tarder à consulter un spécialiste en fertilité et trouver ainsi des solutions avant que le problème n’ait une influence sur d’autres facettes du couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *