L’infertilité dans l’Histoire

La science avance et les techniques de reproduction assistée aussi. Mais, que faisaient nos ancêtres pour aider la fertilité ?

histoire

Déjà depuis La Grèce et Rome antiques, il existait beaucoup de remèdes préparés par les matrones ou guérisseuses, pour aider le couple à la procréation. Dans la cour espagnole du XVème siècle, on trouve déjà des références à des techniques très surprenantes et très semblables à ce que nous connaissons aujourd’hui comme l’insémination artificielle. Pour faciliter la descendance des monarques les médecins introduisaient le sperme dans le vagin de la reine avec une fine canule en or.

Dans la médecine chinoise, sans nul doute les rois de la médecine naturelle, l’acupuncture est utilisée depuis des siècles, comme induction à la grossesse. Il existe des croyances sur le fait que le sang doit couler principalement par les organes reproducteurs pour faciliter la grossesse. Pour cela, il existe l’acupuncture reproductive. L’acupuncture est aujourd’hui utilisée dans de nombreux centres dans les premiers jours de grossesse.

D’autres peuples, comme les mongoles, se basent sur des remèdes en rapport avec l’alimentation. Ils étaient convaincus que le poisson, les aliments salés ou en particulier les condiments  diminuaient les chances de tomber enceinte. Bien que cette idée puisse paraitre dépourvue de tout fondement scientifique, aujourd’hui nous savons que certains aliments contiennent des éléments chimiques qui peuvent être contrindiqués.

En Mésopotamie, la tradition voulait qu’une femme mariée et en âge de procréer devait avoir de nombreuses relations sexuelles  et même avec des partenaires différents. Cette théorie n’est d’ailleurs pas complément fausse, même si cette pratique ne serait pas toujours acceptée. Ce qui est véridique c’est qu’avoir régulièrement des relations sexuelles – notre société tend à préférer un même partenaire- augmente les chances de tomber enceinte.

Déjà au XXème siècle, une des techniques était de se masser l’abdomen. Avec le temps, le massage a évolué en technique de relaxation musculaire et usage de parfum. Ces massages servaient en réalité à détendre la femme, ce que tous les spécialistes en reproduction assistée utilisent encore aujourd’hui : le stress ou l’anxiété sous toutes leurs formes ne favorise pas du tout les chances de conception.

Evidemment, tous les remèdes ne peuvent pas être utilisés aujourd’hui, puisque beaucoup d’entre eux ont recours à des rituels et invocations de divinités, ou à des pratiques aberrantes, qui n’ont pas grand-chose à voir avec la nature humaine. Cependant, nous ne pouvons pas tout rejeter. Comme nous l’avons vu, depuis des siècles les techniques de relaxation, médecines naturelles à base de plantes et même des techniques plus élaborées comme celles de la Cour Espagnole du XVème siècle, qui ont inspirées la médecine actuelle, et desquelles nous pourrons toujours garder de précieux conseils.

Pour cela, chez ProcreaTec nous ne rejetons jamais une option sans l’avoir analysée au préalable. Des thérapies alternatives comme l’acuponcture, les techniques de relaxation ou des conseils de nutrition nous semblent être des alternatives qui doivent être prise en compte, parce qu’elles peuvent augmenter les chances de grossesse de nos patientes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *