Faire face à un traitement de Fertilité après un cancer.

Le diagnostic d’un cancer est en soit un moment difficile à assumer et à affronter. Aujourd’hui, grâce aux avancées de la médecine, certains cancers peuvent être soignés grâce à un traitement de radiothérapie ou chimiothérapie. Actuellement, beaucoup de femmes ont admirablement surmonté cette maladie, après un dur combat physique et moral. Mais elles devront ensuite affronter un grand doute : Sont-elles encore fertiles ?

L’organisation sans but lucratif BreastCancer dont la mission est de communiquer et aider avec une information complète et fiable sur le cancer du sein, nous explique dans un de ses articles quels sont les facteurs qui peuvent influencer la fertilité féminine après un traitement contre le cancer.

Fertilité après un cancer.

L’âge:

Le facteur de l’âge est déjà un déclancheur de l’infertilité, puisque plus la femme vieillit plus la réserve ovarienne diminue. Les femmes de moins de 30 ans, ayant suivi un traitement contre le cancer, auront donc par nature plus de chance de tomber enceinte. Si au contraire, la femme se trouve proche de la ménopause, les chances d’infertilité augmenteront potentiellement. De plus, quand les femmes de 40 ans ou plus reçoivent un traitement de chimiothérapie, elles ont tendance à entrer plus rapidement en ménopause.

Le type de traitement reçu:

Certains médicaments utilisés dans ces traitements sont plus enclins à engendrer une infertilité que d’autres. Pour cela, si votre fertilité vous préoccupe et vous désirez agir en sa faveur, nous vous conseillons de consulter un spécialiste en fertilité pour programmer un plan thérapeutique adéquat. Les doses plus ou moins élevée auront aussi une influence directe sur la perte de fertilité.

Fertilité pendant le traitement:

Nous savons que les traitements de chimiothérapie peuvent causer des défauts de naissance, pour cela il est conseillé de réaliser une planification familiale (sauf les pilules contraceptives) pour éviter une grossesse pendant le traitement.

Après le traitement :

Une fois le traitement terminé, il est recommandé d’attendre au moins six mois, ou plus si indiqué, pour assurer une grossesse saine.

Après le traitement, comme nous l’indiquions, la ménopause peut arriver en avance, cependant elle peut être temporelle, et les règles peuvent revenir après quelques mois voir un an. De plus, le fait d’avoir ses règles n’indique pas la fertilité, et pour confirmer la situation, il vaut mieux consulter une clinique de fertilité où vous pourrez avoir une évaluation précise.

Aujourd’hui, et face à l’augmentation des cas de maladie, les centres de fertilité essayent de suivre un projet de prise de conscience sociale sur la fertilité. Par le biais de la préservation de gamètes dont l’objectif est d’assurer une éventuelle maternité après un traitement contre le cancer, ou une bonne information préalable au traitement avec une étude et un plan thérapeutique  établi par les deux spécialistes, la médecine pourra garantir à près de 100% les chances d’être mère aux patientes souffrant de cancer.

Jusqu’il y a peu de temps, l’objectif principal du médecin était la survie du patient, les questions comme l’infertilité  passant à un second plan. Mais grâce aux avancées pour la guérison, il est maintenant indispensable de considérer les conséquences sur les vies futures, parmi elles la fertilité.

Ces dernières années, grâce à l’amélioration des traitements et les perspectives de survie, il y a un plus grand besoin chez les patients  de prendre des décisions sur le risque d’infertilité de la thérapie.

Informer, aider et créer une conscience sociale est l’engagement de tous et particulièrement des cliniques de fertilité comme ProcreaTec. Faire que la patiente puisse évaluer préalablement toutes les situations face à sa maladie et futur traitement est une mission pour laquelle nous nous engageons tous les jours, et nous y arrivons peu à peu. Aujourd’hui, nous pouvons être fiers d’avoir aider des patientes dans ce cas, et nous voulons offrir à beaucoup d’autres femmes la possibilité de recevoir une information gratuite et une assistance adéquate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *