Entretien avec Nathalie Clary d’Endomind

http://www.endomind.fr/En ce début d’année 2015, ProcreaTec est soucieuse de participer aux actions menées en France contre l’infertilité. La marche annuelle contre l’endométriose ayant lieu le 28 Mars prochain, nous souhaitions diffuser le message de l’Association ENDOmind, qui vient en aide et lutte en faveur des personnes touchées par cette maladie. 

 

  • Comment est née ENDOmind ?

En 2015, il n’est pas normal qu’autant de femmes continuent de souffrir sans être véritablement entendues et reconnues. La société doit changer de regard sur elles et faire évoluer leurs droits.
Un accompagnement complet ainsi qu’une prise en charge administrative adaptée sont indispensables.
Cette nécessité urgente de faire évoluer la situation, nous a amenées, Barbara Mvogoh et moi-même, à participer, à l’organisation de la première Marche Mondiale pour l’endométriose qui a eu lieu à Paris le 13 mars 2014 .
Nous avons voulu poursuivre cet engagement en créant ensemble une association indépendante et neutre.
ENDOmind France veut participer, aux côtés des autres acteurs de la maladie, à la sensibilisation de la société et au développement du lien entre les associations, les professionnels de la santé et les patientes.
Nos objectifs sont d’aider, de soutenir et de valoriser toutes les initiatives qui permettent de donner plus de visibilité à l’endométriose ainsi que d’avancer pour sa reconnaissance en tant que véritable enjeu de société et de santé publique.

  •  Pourquoi est-il si important de faire connaître l’endométriose ?

L’endométriose est un maladie qui touche 1 à 2 femmes sur 10 en âge de procréer  dans le monde… autant dire que tout le monde est concerné directement ou indirectement !

Malgré cela, elle reste méconnue. Tabous persistants autour des règles et de la douleur féminine, méconnaissance de la maladie par une très grande partie du corps médical, retard des femmes pour aller consulter… autant de raisons qui font qu’il faut en moyenne 7 ans pour diagnostiquer l’endométriose aujourd’hui!
Faire connaître la maladie permettrait de réduire considérablement ce retard de diagnostic qui a des conséquences graves, de proposer une meilleure prise en charge pour les patientes et ainsi d’améliorer leur qualité de vie.

  • À qui s’adresse votre association ?

L’association s’adresse à tous :

Les malades et leurs proches (informations sur la maladie, mise en place de cours et ateliers, développement de groupes de paroles dans les hôpitaux etc…)
Le grand public (mise en place d’actions pour sensibiliser et faire connaître la maladie)
Les professionnels de santé (travail en collaboration avec différents spécialistes de l’endométriose, organisation de conférences et tables rondes)
Les associations qui œuvrent pour l’endométriose et également pour les infertilités (mise en place d’un agenda national regroupant tous les événements autour de la maladie, soutien à des projets, mise en place de projets communs)

Il est essentiel que l’endométriose soit prise en considération à tous les niveaux pour une meilleure prise en charge.

  • Quels sont vos projets pour 2015 ?

Nous avons prévu de nombreuses actions tout au long de l’année pour sensibiliser et informer sur la maladie ! Par exemple : des partenariats avec des sites internet pour la mise en place d’articles sur la maladie, présence sur des forums, participation à des journées « portes-ouvertes » en milieux hospitaliers, participation à une journée de sensibilisation dans un établissement scolaire, exposition de portraits de photos de femmes atteintes d’endométriose (http://www.insousciance.com/endometriosis/), mise en place de diverses campagnes de communication sur nos réseaux sociaux, organisation régulières de soirées-débat, événements pour la semaine de l’endométriose entre le 22 et le 28 mars 2015, et bien sûr… notre participation avec notre ambassadrice (la chanteuse IMANY) à la 2ème marche mondiale pour l’endométriose qui aura lieu à Paris et aussi en Guadeloupe le 28 mars 2015 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *