Des bébés et des applications

babyPar les temps qui courent, il ne serait pas étonnant que le premier mot de votre bébé soit navigateur, mail ou encore hashtag (terme utilisé sur Twitter pour parler d’un thème concret). L’évolution des smartphones nous a apporté des applications aussi pratiques que I’m Expecting, qui permet de surveiller votre grossesse et votre régime alimentaire, ou bien Contraction Monitor, qui aide à mesurer l’intensité des contractions et à contacter notre médecin en cas de doute. Il y a même Cry Translator, une curieuse application qui traduit les pleurs de votre enfant pour vous dire s’il a sommeil, s’il s’ennuie ou s’il a faim. La toute dernière, Tweet Pee, qui comme son nom l’indique, vous twitte quand votre enfant a fait pipi dans sa couche.

La vie moderne s’est d’abord intéressée à nous et maintenant, elle arrive jusqu’à nos bébés. La marque Huggies vient de lancer Tweet Pee, une application mobile qui twitte les parents quand il faut changer la couche de leur enfant, rendant ainsi leur vie plus facile. Grâce à un simple message sur votre portable, votre bébé pourra rester propre et vous n’aurez plus besoin de coller fatalement votre nez sur la couche pour ensuite vous exclamer : ça sent pas la rose là dedans !

La méthode qui consiste à sentir ou à toucher passe le relais aux gadgets. L’invention dispose d’un détecteur ergonomique qui se place sur la couche du bambin. Dès qu’il détecte de l’humidité, il envoie un message aux parents, via Twitter, et évite ainsi que bébé soit mouillé plus longtemps que nécessaire. L’application fait en plus un inventaire du nombre de couches utilisées et un décompte du stock qui reste à la maison. Il offre aussi la possibilité d’acheter des couches en ligne. Une solution pratique pour éviter aux parents épuisés ou têtes en l’air d’aller au dernier moment à la pharmacie de garde.

Pour le moment, l’application en est encore au berceau. L’entreprise a lancé l’idée pour sa filiale brésilienne. Il faudra attendre encore un peu pour pouvoir mettre à jour la surveillance de nos chers bébés. Mais ça ne devrait trop tarder : les enfants grandissent presque au même rythme que la technologie, ce qui nous oblige à évoluer avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *